Appelez
Services 24/7
819 563-9999 1 877 563-0793

Les agressions sexuelles

Qu’est-ce qu’une agression à caractère sexuel? 

Une agression à  caractère sexuel est un geste de nature sexuelle, avec ou sans contact physique, commis par un individu sans le consentement de la personne visée. Il s’agit d’actes de violence, de domination, d’humiliation ou d’abus de pouvoir commis majoritairement par les hommes contre les femmes et les enfants.

Pour en savoir plus sur le consentement, cliquez ici.

Quelles sont les différentes formes d’agressions à caractère sexuel?

Les agressions à  caractère sexuel peuvent prendre plusieurs formes. En effet, il existe des agressions à caractère sexuel (ACS) avec ou sans contact. Voici quelques exemples de chacun d’eux. 

Agressions à caractère sexuel avec contact:

Agression sexuelle (viol)

  • Le viol consiste à une agression sexuelle alors qu’il y a pénétration, que ce soit vaginale, anale ou buccale. La pénétration peut se faire avec un objet ou avec l’organe génital de l’agresseur-e.

Agression par intoxication

  • Lorsqu’il y a consommation de drogue ou d’alcool, que ce soit une consommation volontaire ou involontaire, le consentement à l’acte sexuel n’est pas libre et éclairé. Si vous consommez de l’alcool (consommation volontaire), par exemple, et souhaitez avoir des rapports sexuels avec une autre personne, c’est illégal, car votre consentement n’est pas valide. Si une personne met quelque chose dans votre verre dans pour vous empêcher d’être complètement consciente de ce qui se passe autour de vous, c’est aussi une agression par intoxication. 

Contacts sexuels

  • Les contacts sexuels, aussi appelé attouchement sexuel, consiste à toucher les parties génitale (seins, fesses, pénis, vulve) de la personne de manière directe (avec une ou plusieurs partie du corps) ou indirecte (avec un objet). Cette ACS peut se produire que la victime porte des vêtements ou non. Ce qui constitue un contact sexuel est de toucher les parties génitales de l’autre sans son consentement. 

Exploitation sexuelle

  • « Une pratique par laquelle une ou des personnes obtiennent une gratification sexuelle, un gain financier ou autre avancement  quelconque en abusant de la sexualité d’une personne ou un groupe de  personnes. C’est-à-dire que l’exploitation sexuelle réside dans le fait d’utiliser la sexualité de quelqu’un sans égard à ce que cette personne peut sentir ou ressentir. Ainsi, l’exploitation sexuelle se trouverait dans le fait de s’attendre à ce qu’une personne exécute ce qu’on lui  demande au plan sexuel, simplement parce qu’on a payé (ou rendu service) et de considérer cette personne comme étant au service sexuel d’autrui. Nous incluons dans cette définition : la prostitution de rue, la prostitution de fin de mois, la danse nue, les massages érotiques, les escortes (agences ou indépendantes), la pornographie, prostitution par Internet.» (CLES, 2014)

Frotteurisme

  • Le frotteurisme consiste à frotter ses parties génitales sur une personne dans le but d’obtenir une excitation sexuelle. Cette situation se produit généralement dans des lieux publics, où le contact physique est facile et peut se faire dans l’anonymat (metro, foule, etc.)

Inceste

  • L’inceste consiste en des relations sexuelles (consenties ou non) entre deux personnes de la même famille. Ce qui différencie l’inceste des autres formes d’agression est le caractère de parenté entre les personnes. Les beaux-parents et toutes personnes vu comme un membres de la famille proprement dit sont inclus dans cette définition. 

Incitation à des contacts sexuels

  • Toute personne qui, à des fins d’ordre sexuel, invite, engage ou incite un enfant âgé de moins de seize ans à la toucher, à se toucher ou à toucher un tiers, directement ou indirectement, avec une partie du corps ou avec un objet. 

Stealthing

  • Le stealthing (signifiant discrètement, furtivement) consiste en le retrait non consenti du préservatif pendant l’acte sexuel, à l’insu de l’autre partenaire. Il s’agit aussi de changer les paramètres (limites, ententes entre les partenaires) de la relation sexuelle à l’insu de l’autre personne sans son consentement. 

Viol collectif

  • Lorsque plus d’une personne agresse sexuellement une autre personne.

Agressions à caractère sexuel sans contact: 

Appels obscènes

  • Souvent considéré comme une sous-catégorie de l’exhibitionnisme, les appels obscènes visent à obtenir une excitation sexuelle de la part de l’agresseur-e par la réaction horrifiée ou choquée de la victime qui reçoit ces propos sexuels obscènes sans son consentement. 

Cyberagression à caractère sexuel

  • Il s’agit d’un ou plusieurs comportements à caractère sexuelle non-désirée par la victime et fait par les médias sociaux ou un moyen de communication.
    • Avances ou commentaires importuns à caractère sexuel;
    • Tentative d’obtenir un acte sexuel;
    • Acte sexuel non désiré;
    • Coercition sexuelle.

    Il peut s’agir de propagation de rumeurs en ligne, de l’envoi d’un message, d’une photo ou d’une vidéo préjudiciable, d’usurpation d’identité et bien plus encore. 

Exhibitionnisme

  • Il se caractérise par l’obtention d’une excitation sexuelle en exhibant ses organes génitaux, habituellement devant une personne inconnue dans le but de choquer ou surprendre l’autre. Cela peut être également un puissant désir d’être observé par d’autres personnes pendant l’activité sexuelle. L’exhibitionnisme trouve son excitation sexuelle par la réaction choquée, horrifiée ou surprise de la victime. 

Harcèlement sexuel

  • Il s’agit d’avances sexuelles répétées et non désirées, de demandes de faveurs sexuelles et autres conduites de nature sexuelle menaçantes, hostiles ou outrageantes envers la victime. Il crée, chez la victime, des conséquences qui peuvent être néfastes dans sa vie.
  • Un seul acte grave, s’il entraîne un effet nocif continu sur la personne qui le subit, peut aussi constituer du harcèlement (CDPDJ. n.d.).

Pornographie juvénile

  • Il s’agit de toute représentation photographique, filmée, vidéo ou autre réalisée ou non par des moyens mécaniques ou électroniques sur une personne de moins de 18 ans. Elle peut prendre plusieurs formes, dont:
    • la représentation d’un enfant mineur se livrant à une activité sexuelle explicite;
    • la représentation de certaines parties du corps d’un enfant mineur dans un but sexuel;
    • la valorisation, l’encouragement, la simulation ou la description d’une activité sexuelle interdite avec un enfant mineur.

De plus, la pornographie juvénile peut se retrouver sur différents supports. Par exemple, elle peut se retrouver sur des photos, des vidéos, des écrits ou des enregistrements sonores (Éducaloi, 2020).

Voyeurisme

  • Le voyeurisme consiste en l’observation d’une personne inconnue vaquer à des activités sexuelles ou en épiant sa nudité sans son consentement pour en retirer une excitation sexuelle. 

Les agressions sexuelles sont un fléau dans notre société. Il importe de se rappeler que toutes les formes d’agression à  caractère sexuel sont criminelles.woman-1958723_1280