Appelez
Services 24/7
819 563-9999 1 877 563-0793

Les agressions par intoxication

On entend souvent parler de la drogue du viol, mais ça ne correspond pas vraiment à la réalité:

  • La drogue est un des moyens d’intoxication. L’alcool, les médicaments sous ordonnance ou en vente libre sont aussi des moyens d’intoxication. C’est donc pourquoi on parle d’intoxication.
  • Le viol est une des nombreuses formes d’agressions sexuelles. Ne mentionner que celle-ci est réducteur car toutes les agressions à caractère sexuel sont aussi importantes les unes que les autres. C’est la raison pour laquelle on parle d’agression.     

Comment se protéger des agressions par intoxication?

Évidemment, ce que l’on souhaite c’est de ne plus avoir à se protéger contre les agressions par intoxication. Comme ce n’est pas encore un geste inacceptable pour tous et toutes, nous n’avons d’autres choix que de prendre quelques précautions de notre côté. Peu importe si tu prends des moyens ou non pour te protéger, tu n’es en AUCUN CAS responsable de l’agression que tu as subie. Ce n’est pas à toi à te protéger, c’est l’agresseur qui est toujours responsable et qui fait le choix d’agresser.

Pour les individus:

  • Toujours garder un œil sur son verre;
  • Ne jamais boire dans un verre que nous avons laissé sans surveillance;
  • Boire uniquement à partir de consommations non débouchées, surtout lors de soirées publiques;
  • Ne pas boire les punchs présentés dans de grands bols (mesure basée selon des cas recensés sur des campus universitaires);
  • Ne pas accepter de verres offerts par des inconnus;
  • Se fier à son instinct et à sa capacité de se protéger;
  • Ne pas accepter d’être raccompagnée par un inconnu;
  • Conserver assez d’argent pour pouvoir prendre un taxi, au besoin;
  • En cas de malaise ou d’inquiétude, en parler à un ami ou à quelqu’un de confiance.

Pour l’entourage:

  • Sortir et revenir en groupe;
  • Prendre soin l’un de l’autre;
  • Porter attention aux comportements de ses amis, en cas de doute, accorder une attention et une protection constante à la personne;
  • Nommer un observateur ou une observatrice au sein du groupe afin de porter une attention particulière aux autres;
  • Même si une amie dont le comportement nous apparaît suspect nous demande de la laisser tranquille, porter tout de même une attention particulière;
  • Ne pas laisser votre amie rentrer seule à la fin de la soirée;
  • Se rappeler qu’il vaut mieux intervenir soi-même que de se fier aux autres.

Pour la société:

  • Toutes personnes responsables d’une soirée ou d’un établissement porte la responsabilité de la sécurité de sa clientèle;
  • Ne pas avoir peur d’offrir de l’aide à une personne que nous ne connaissons pas, si l’on a des doutes.
  • Toutes personnes responsables d’une organisation visant à informer, éduquer, responsabiliser ou protéger la population doit savoir ce qu’il advient des agressions par intoxication et des mesures à promouvoir en matière de protection et de prévention;
  • La promotion des valeurs de solidarité et de protection entre les individus peut faire toute la différence.

***Dans notre société, la prévention qui est faite des agressions par intoxication est trop souvent dirigée vers les potentielles victimes. Ce sont à elles de se protéger, à elles de surveiller leur verre, à elles de faire attention etc. Pourtant, on devrait diriger notre énergie vers les potentiels agresseurs et les sensibiliser. Pour quand ce changement de mentalité dans la société? Il faut arrêter de culpabiliser les victimes, on doit remettre la totale responsabilité à l’agresseur!***